Accompagnement des élèves handicapés : un métier en voie de professionnalisation

La Rédaction
DOSSIER : Les métiers de la petite enfance

Au fil des années, les Accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) ont vu leur statut se consolider. Mais il reste des marges de progrès, soulignent ceux qui défendent le métier.

Accompagnant élève handicapé

Pour accompagner les élèves dans leurs déplacements, les soutenir dans leurs apprentissages, dans leur relation avec les autres… Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) sont indispensables au quotidien de ceux qu’ils accompagnent. En 15 ans, le nombres d’élèves scolarisés en milieu ordinaire, c’est-à-dire en dehors des structures d’accueil spécialisées, a plus que doublé, pour passer de 118 000 à 385 000 entre 2006 et aujourd’hui, dans le premier et le second degré. Dans le même temps, le nombre d’accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) a régulièrement augmenté. Ils sont environ 110 000 aujourd’hui

Au fil des années, leur statut a évolué. D’abord recrutés par le biais de contrats aidés, ils sont désormais embauchés avec des contrats à durée déterminée de droit public de trois ans, renouvelables une seule fois pour la même durée. Au bout des six ans, l’embauche se fait obligatoirement en contrat à durée indéterminée (CDI). 

 

Accompagnement mutualisé

Si la situation des accompagnants des élèves en situation de handicap tend à s’améliorer, elle n’est pas encore satisfaisante, pointent différents collectifs d’AESH et syndicats de l’enseignement. Les professionnels souhaitent notamment pouvoir devenir titulaires de la fonction publique – ils sont pour l’instant contractuels- et avoir de meilleurs salaires. La majorité travaille à temps partiel, 24 heures par semaine et touchent un salaire moyen de 760 euros net.

Autre point d’achoppement, la mutualisation des compétences à travers les pôles inclusifs d'accompagnement localisé, les PIAL. Ceux-ci recensent les besoins d’accompagnement d’élèves en situation de handicap dans les établissements d’une même circonscription et affectent les AESH en fonction. Les AESH peuvent donc être amenés à travailler dans plusieurs établissements, auprès de plusieurs enfants. Une mutualisation des moyens et un affaiblissement de l’accompagnement individuel que dénoncent les collectifs professionnels et les syndicats.

 

Révision du diplôme

Les rectorats recrutent des candidats au niveau bac, ainsi que des personnes justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins neuf mois dans les domaines de l'accompagnement des personnes en situation de handicap. Une bonne façon d’accéder au métier est de décrocher un diplôme dans le secteur de l'aide à la personne, le Diplôme d’état d’accompagnant éducatif et social (DEAES), de niveau 3 (CAP), qui forme des personnes à l’accompagnement de personnes handicapées. Le diplôme est actuellement organisé autour d’un tronc commun, de 525 heures théoriques et 840 heures de stage, avec trois spécialités, dont une, « Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire », qui s’adresse plus spécifiquement aux AESH. Une révision du diplôme est en cours et vise notamment à supprimer les trois spécialités à la rentrée 2021. Resterait donc le tronc commun, qui s’articule autour de la connaissance du secteur social et médico-social, de l’accompagnement au quotidien, de la collaboration avec les professionnels concernés, de la facilitation de la vie sociale et citoyenne de la personne accompagnée.  

Offres d’emploi en lien avec l’article

haguenau-1310088.jpg

JURISTE (h/f)

Titulaire, Contractuel | 15/06/2021 | CA DE HAGUENAU

VILLE DU PERREUX SUR MARNE

RESPONSABLE DU SERVICE PETITE ENFANCE (F/H)

Titulaire, Contractuel | 14/06/2021 | VILLE DU PERREUX SUR MARNE

VILLE DU PERREUX SUR MARNE

Chargé(e) de mission finances & patrimoine (F/H)

Titulaire, Contractuel | 10/06/2021 | VILLE DU PERREUX SUR MARNE

VILLE DE TAVERNY

TECHNICIEN VOIRIE / ESPACES PUBLICS – ADJOINT AU RESPONSABLE (H/F)

Titulaire, Contractuel | 10/06/2021 | VILLE DE TAVERNY

Dossier du mois

Rueil-Malmaison - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article