Architecture : le dessinateur-projeteur imagine la ville de demain

Laure Martin
DOSSIER : Travailler dans le bâtiment et les travaux publics

Hélène Machet est dessinateur-projecteur à la ville de Reims (Grand Est), au sein de la direction des études et des travaux. Sur plusieurs projets à la fois, elle modélise des bâtiments à construire ou à rénover. Aux côtés des architectes et des chefs de projets, elle imagine la ville de demain. Découvrez son témoignage !

Dessinateur-projeteur dans le bâtiment

Votre métier en quelques mots ?

J’exerce à la direction des études et des travaux de la ville de Reims, en tant que dessinateur-projecteur, mais la dénomination n’est plus vraiment adaptée. Nous intervenons dans le cadre de la construction, de la rénovation ou encore de la réhabilitation des bâtiments. A la ville de Reims, nous pouvons intervenir en maîtrise d’œuvre interne ou externe.

J'interviens dans le cadre de la construction, de la rénovation ou encore de la réhabilitation des bâtiments

Dans les deux cas, en tant que dessinateur-projeteur, nous modélisons une maquette, en collaboration avec un chef de projet ou un architecte. Nous sommes donc davantage des modeleurs. Nous utilisons des logiciels pour faire de la 3D et mener à bien des projets BIM (modélisation des informations du bâtiment).

Vos missions au quotidien ?

Sur une période donnée, nous suivons plusieurs projets en parallèle, au rythme des architectes et des chefs de projet, en sachant que nous avons toujours un projet davantage prioritaire.

Notre quotidien consiste d’abord à leur donner un état des lieux de l’existant, afin qu’ils puissent commencer leur travail. Ensuite, nous attendons leurs données et celles des entreprises participant au chantier, afin de modéliser le projet et identifier d’éventuelles problématiques que nous pourrions être amenés à rencontrer. La modélisation permet d’anticiper.

>> A lire aussi : Instruction du droit du sol : un métier qui recrute

Qu’est-ce que vous aimez dans votre métier de dessinateur-projeteur ?

J’apprécie vraiment de travailler en collaboration avec les architectes, les chefs de projets et les entreprises. C’est aussi très gratifiant de voir la maquette que nous avons constituée en 3D prendre forme avec la construction du bâtiment.

J’apprécie vraiment de travailler en collaboration avec les architectes

L’enjeu désormais est de pouvoir exploiter nos maquettes pour la vie du bâtiment et son entretien. Il faut que les services se l’approprient.

Pourquoi avoir choisi le service public ?

Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai fait ce choix. Lorsque j’ai été embauchée à la ville, j’avais 20 ans.

Mais aujourd’hui, ce qui me plaît, c’est le travail en collaboration, le fait de disposer d’une forme de liberté dans l’exercice de mon métier et d’avoir la possibilité de me former.

>> A lire aussi : Les collectivités recherchent des managers de centre-ville

Comment êtes-vous devenu dessinateur-projeteur ?

J’ai un BEP CAP dessin, et un baccalauréat technique dans le bâtiment.  Je suis entrée à la ville en 1998 comme dessinatrice pour un remplacement. Finalement, ils ont souhaité me garder et un poste a été créé.

Quelle formation pour devenir dessinateur-projeteur ?

Aujourd’hui, les nouveaux dessinateurs doivent obligatoirement maîtriser le logiciel Revit d’Autodesk. A la ville de Reims, nous l’utilisons depuis 2005. Un dessinateur-projeteur doit aussi disposer de compétences techniques liées au bâtiment.

Les nouveaux dessinateurs doivent obligatoirement maîtriser le logiciel Revit d’Autodesk

Il doit aimer la rigueur, la réflexion et la précision, car les enjeux de sécurité et de responsabilité sont vraiment importants.

Comment voyez-vous évoluer votre carrière au sein de la fonction publique ?

J’ai commencé comme agent technique, donc au plus bas de l’échelle pour ensuite passer le concours pour devenir agent technique qualifié. J’ai ensuite été nommée agent de maîtrise principal et début janvier j’ai été promue technicien.

Un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite exercer ce métier ?

Qu’il se forme sur le logiciel. Il n’a pas le choix !

Dessinateur-projeteur

Fonction publique : territoriale

Catégorie : B ou C

Cadre d'emploi : technicien territorial ou agent de maîtrise territorial 

Filière : technique

Rémunération : 1 607,31 euros brut en début de carrière

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DU GERS

Référent sécurité incendie, sûreté et accessibilité F/H

Titulaire, Contractuel | 28/07/2022 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DU GERS

CIRAD

Chargé de maintenance technique et réglementaire des bâtiments h/f

Titulaire, Contractuel | 27/07/2022 | CIRAD

VILLE DE BAUVIN

Responsable des Services Techniques F/H

Titulaire | 15/06/2022 | VILLE DE BAUVIN

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA HAUTE SAVOIE

Magasinier(ère) - H/F

Titulaire, Contractuel | 13/08/2022 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE HAUTE SAVOIE

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Femme calcule avec sa calculatrice

La fonction publique en chiffres

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article