Comment intégrer un peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) ?

Séverine Cattiaux
DOSSIER : Travailler dans la sécurité

Les pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) sont des unités spécialisées des forces de sécurité. Les hommes qui les composent sont des militaires aguerris, en excellente forme physique. Comment entrer au PSIG ? Quelles sont les évolutions en matière de recrutement des gendarmes en PSIG ? On fait le point.

Gendarme du peloton de sécurité et d'intervention de la gendarmerie

Que veut dire PSIG gendarmerie ?

PSIG signifie peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie.  Ces unités spécialisées de la gendarmerie nationale luttent contre la délinquance de la voie publique.

Chaque compagnie de gendarmerie départementale comprend un PSIG. Il existe également des PSIG au sein de la gendarmerie des transports aériens (GTA).

Que fait un gendarme en peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie ?

Un gendarme du PSIG intervient dans les situations critiques : poursuites de malfaiteurs, cambriolages, vols à main armée, etc.

Il a par ailleurs des missions de surveillance générale dans les secteurs sensibles, et la nuit.

Un PSIG peut également effectuer des missions de police judiciaire, au profit des brigades de recherches : interpellations domiciliaires, transfèrements.

En février 2016, les missions du PSIG ont été étendues à l'intervention d'urgence en cas d’attentats terroristes.

Pour cela, les PSIG seront dotés de nouveaux équipements de protection individuelle et balistique ainsi que de systèmes de transmission.

>> A lire aussi : Devenir gendarme : statuts, concours, formation

Comment intégrer un PSIG ?

Les conditions pour entrer au PSIG

  • Recrutement interne : il faut être gendarme expérimenté.
  • La sélection s’opère sur la base du volontariat : pas de concours interne, donc.
  • Les critères sont : être en très bonne condition physique et s’être illustré en intervention professionnelle, avoir entre 18 et 35 ans.

Qui sont les gendarmes du PSIG ?

La moitié environ des gendarmes des PSIG sont des sous-officiers de carrière (4 ans de service) issues des unités de gendarmerie départementale ou mobile ainsi que de la garde républicaine.

Les PSIG peuvent aussi être recrutés dès la sortie de l'école des sous-officiers (sans le certificat d'aptitude professionnelle).

L'autre moitié  est constituée de gendarmes adjoints volontaires (GAV) sous contrat, parfois également recrutés dés la sortie de l'école.

>> A lire aussi : Policier, gendarme, pompier, douanier, pour quel métier de la sécurité êtes-vous fait ?

Formation des gendarmes des pelons de surveillance et d'intervention

Les PSIG reçoivent un entraînement physique régulier et une formation continue aux techniques d'intervention : maîtrise de l'armement, tir, sports de combat, et tactique.

L'instruction se fait au niveau du groupement et les cours sont dispensés par un à trois moniteurs d'intervention professionnelle (MIP) formés au centre national d'entraînement des forces de gendarmerie.

Le plan du ministère de l’Intérieur BAC-PSIG 2016 prévoit pour ces agents des modules de formation à distance portant notamment sur la "déontologie de l'interpellation" et la "nouvelle doctrine d'action et d'intervention", afin de mieux se préparer à faire face aux nouvelles formes de criminalité.

>> A lire aussi : Devenir gendarme réserviste, comme Sébastien

Statut et salaire du PSIG

  • Statut : agent de la fonction publique de l'Etat, catégorie B ou C, filière Sécurité - Police.
  • Rémunération selon la catégorie, le grade et le lieu d'affectation. Le salaire de base est de 1 607 euros brut par mois + primes et avantages.

Recrutement des gendarmes du PSIG en gendarmerie

Les gendarmes peuvent déposer leur candidature dans le PSIG de leur choix, en fonction des besoins de chaque circonscription.

Chaque peloton compte 12 à 40 militaires.

En France, il existe environ 380 PSIG, dont 150 PSIG Sabre (spécialité créée en 2015 suite aux attentats).

Evolution professionnelle des gendarmes des PSIG

Le PSIG est soumis tous les deux ans à une visite médicale.

La condition physique et les réflexes tactiques conditionnent le maintien du PSIG dans son unité.

En tant que sous-officier de carrière, le PSIG peut à tout moment demander à partir dans les bridages territoriales ou préparer un diplôme pour monter en grade et changer d'affectation.

En tant que gendarme adjoint volontaire, le PSIG peut passer le concours de sous-officier à l’issue de ses 5 années sous contrat, ou bénéficier d'une aide à la reconversion ou d'une validation des acquis de l'expérience (VAE) selon son ancienneté.

Offres d’emploi en lien avec l’article

GHU PARIS SACLAY

Agent du Service Hospitalier (F/H) – Service de rééducation NETTER

CDD | 23/06/2022 | Hôpital Raymond-Poincaré AP-HP

GHU PARIS SACLAY

Agent de service hospitalier H/F - Rééducation NETTER

CDD | 23/06/2022 | Hôpital Raymond-Poincaré AP-HP

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Employeur public recrute un fonctionnaire

Le recrutement dans la fonction publique

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article