La prime spéciale d'installation, PSI

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Combien gagnent les fonctionnaires ?

Le décret n°89-259 du 24 avril 1989 prévoit une prime spéciale d’installation attribuée à certains fonctionnaires débutants dans une administration. Les agents qui y ont droit doivent avoir un indice inférieur à 375 (indice majoré). On vous explique.

salaires-phovoir-2

Comment est calculée la prime spéciale d'installation ?

De la manière suivante : somme du traitement brut mensuel et de l’indemnité de résidence afférents à l’indice majoré 431 appréciés à la date de la prise de fonctions dans l’une des communes ouvrant-droit.

Cette prime d’installation s’élève à 2 055.53 € bruts pour l’Ile de France et 2 015.62 € bruts pour Lille. Les autres régions de France sont exclues du dispositif PSI.

Les agents, pour être éligibles à cette prime, doivent être nommés dans un grade dont l’indice afférent au premier échelon est, au jour de la titularisation, inférieur à l’indice majoré 375.

Le taux de la prime est fixé uniformément au montant mensuel du traitement brut et de l'indemnité de résidence afférents à l'indice 500 brut (IM = 431).

Les communes de la PSI

Une prime spéciale d'installation est attribuée aux fonctionnaires (ou stagiaires) qui, à l'occasion de leur accès à un premier emploi d'une administration de l'État reçoivent, au plus tard, au jour de leur titularisation, une affectation dans l'une des communes suivantes :

- toutes communes de la région Île-de-France ;

- communes composant la communauté urbaine de Lille.

Les agents doivent donc avoir une première affectation en région parisienne et Lille exclusivement !

Qui peut bénéficier de la prime spéciale d'installation ?

Pour bénéficier de la prime spéciale, les agents doivent être nommés dans un grade dont l'indice afférent au 1er échelon est, au jour de leur titularisation, inférieur à l'indice 422 brut.

 La prime spéciale d'installation est attribuée au titre des services accomplis pendant l'année décomptée à partir de leur affectation dans l'une des communes ci-dessus.

 En cas de cessation de fonctions au cours de cette période de douze mois, le bénéfice de la prime peut être, selon le cas, soit supprimé, soit réduit au prorata de la durée des services non accomplis au cours de la période de 12 mois précitée.

Primes et indemnités des fonctionnaires : découvrez aussi notre dossier complet sur le RIFSEEP.

 

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article