"Le DGS met en œuvre la politique du maire"

Coralie Donas
DOSSIER : Travailler dans l'administratif

Didier Ostré est directeur général des services (DGS) de la ville de Marseille depuis octobre 2021. Il se confie sur son rôle, ses missions, son travail au quotidien. Au service des Marseillais et de l’équité territoriale.

Didier Ostre DGS Marseille

Quelles sont vos missions en tant que DGS de la ville de Marseille ?

J’ai trois missions essentielles. La mise en exercice de l’ensemble des projets politiques de la municipalité, par leur déclinaison opérationnelle. Le pilotage et la conduite de l’ensemble de l’organisation administrative.

J’ai aussi une fonction de représentation auprès des partenaires. Le maire fixe le cadre politique, le DGS la met en œuvre techniquement. Le DGS doit donc être proche du maire.

 Le maire fixe le cadre politique, le DGS la met en œuvre techniquement

La collectivité compte 13 000 agents, 15 500 avec les marins-pompiers. Je travaille au quotidien avec six directeurs généraux adjoints des services, DGA, et je dispose d’un secrétariat général, avec des chargés de mission, des assistants…

Un DGS ne se suffit pas à lui tout seul, il lui faut des personnes qui peuvent l’aider au quotidien et le représenter dans des réunions.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Je finalise la réorganisation de l’administration, qui a été lourde. La direction générale a été transformée et la chaîne hiérarchique réduite, pour passer de 90, à 49 directions.

J’ai deux sujets d’actualité prégnants. Le transfert de compétences de la métropole vers la ville, conséquence de la loi 3DS.

Et le projet d’administration, traduction administrative du projet politique.

Avec une petite originalité sur ce deuxième point, une assemblée du personnel de 25 agents a travaillé pour formuler des propositions afin de faciliter le fonctionnement de l’administration et le quotidien des agents.

Cela concerne par exemple les questions liées aux horaires d’ouverture, aux logiciels, aux entretiens d’évaluation.

Quel est votre parcours ?

J’ai démarré comme cadre socio-éducatif pendant sept ans, dans une grande fédération d’éducation populaire. Puis j’ai été recruté dans une mairie de Basse-Normandie comme chargé de mission jeunesse.

J’ai ensuite occupé différentes fonctions, directeur des services, DGA, DGS à Bondy et Bagnolet, DGA à l’association des maires de France.

Je suis arrivé à Marseille à l’occasion d’un recrutement lancé par la mairie.

C’est une ville que je connaissais déjà personnellement et qui s’inscrit dans la continuité des sujets sur lesquels j’ai travaillé durant mon parcours.

Qu’est-ce qui vous motive à travailler dans la fonction publique ?

La nécessité de continuer à servir le bien commun et l’intérêt général, qui sont le ciment de notre société.

Je suis viscéralement attaché à cela, au fait que la France s’est construite à travers son administration et ses services publics.

La France s’est construite à travers son administration et ses services publics.

On constate d’ailleurs que là où le service public s’est délité, les territoires se sont fragilisés.

C’est aussi un outil d’équité territoriale, pour pallier les inégalités. J’ai démarré dans l’éducation populaire qui permet, elle aussi, de corriger certaines inégalités.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite exercer ce métier ?

Ce qui fait l’intérêt du service public, c’est que nous sommes collectivement face à des défis, climatique, social, démocratique.

Le service public est un des outils qui peut permettre de préparer la transition.

Marseille est lauréate du label européen « 100 villes neutres en carbone d’ici 2030 ».

Pour faire chuter la consommation de CO2, il y a un rôle à tenir de coordinateur de l’ensemble des actions.

Directeur général des services (DGS)

Fonction publique territoriale

Catégorie A

Cadre d’emploi administrateur ou attaché, détaché pour occuper un emploi fonctionnel de DGS.

Filière : administrative

Rémunération (elle varie aussi en fonction de la taille des communes) : de environ 2000 à 6000 euros brut.

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg

Responsable de scolarité - Droit H/F

Titulaire, Contractuel | 29/09/2022 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

GHU PARIS SACLAY

Directeur Technique Maintenance H/F

Titulaire | 19/09/2022 | GHU PARIS SACLAY

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg

Responsable de scolarité - Droit H/F

Titulaire, Contractuel | 15/09/2022 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg

Ingénieur projets de financement - DRV H/F

Contractuel | 31/08/2022 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Ville de Rennes - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article