Leïla Slimane et Philippe Laurent : "Mais comment augmenter les salaires ?"

Emmanuel Franck
DOSSIER : Bien gérer sa vie professionnelle

Les agents territoriaux ne sont pas assez payés, s’accordent à dire Leïla Slimane (maire adjointe de Pantin, Seine-Saint-Denis) et Philippe Laurent (maire de Sceaux, Hauts-de-Seine et président du CSFPT). Les deux élus exposent leurs solutions.

 

Interview Leila Slimane et Philippe Laurent, augmentation des salaires

Les agents des collectivités locales sont-ils suffisamment payés ?

Leïla Slimane : Le niveau du traitement indiciaire des agents des collectivités n’est pas convenable. Le Smic ayant augmenté, les salaires de nombreux agents de catégories C et B sont bloqués à ce niveau, alors que certains exercent des métiers pénibles.

Philippe Laurent : Il apparaît clairement que les rémunérations des agents territoriaux ne sont pas assez élevées. C’est l’une des raisons de la perte d’attractivité de ces métiers. Les faibles salaires des agents d’exécution ont longtemps été justifiés par la garantie de l’emploi mais cet argument ne convainc plus les jeunes. D’autre part, la pandémie a mis en lumière que ces métiers impliquent un contact avec l’usager et une forme de pénibilité. Il devient nécessaire de revaloriser ces métiers.

Les augmentations de salaire doivent-elles être générales ou laissées à la main des employeurs ?

P. L. : A Sceaux, le régime indemnitaire (Rifseep) s’élève à 700 euros par an et par agent en moyenne. Ce n’est pas si mal mais ce n’est pas suffisant. Le Rifseep ne peut être le seul levier de revalorisation, sauf à admettre que le niveau des rémunérations dépend uniquement de l’exercice du métier et non plus de la carrière. Par ailleurs, la concurrence entre collectivités peut s’assumer, mais elle ne doit pas être prépondérante.

L. S. : Seules les collectivités qui en ont les moyens pourront augmenter leurs agents par le Rifseep, ce qui créera des inégalités. Par ailleurs, le Rifseep n’est pas pris en compte pour la retraite principale. Pour cette raison, un agent qui gagne 2 300 euros en fin de carrière ne percevra qu’une pension de 1 200 euros. Ma préférence va donc à une augmentation du point d’indice, et à la prise en compte du Rifseep dans le calcul des retraites.

>> A lire aussi : Point d'indice dans la fonction publique : comment est-il calculé ?

Qui doit payer pour les augmentations de salaire des agents ?

P. L. : Si on considère qu’une hausse des salaires a une incidence sur les tarifs aux usagers, alors une collectivité devrait pouvoir arbitrer entre les tarifs et le niveau de l’impôt, qui permet la solidarité. C’est notamment pourquoi la suppression de la taxe d’habitation était une erreur majeure.

L. S. : La volonté du gouvernement de baisser les impôts s’est traduite par la suppression des impôts locaux, menaçant gravement les finances des collectivités locales. Il y avait certainement d’autres choix à faire, comme de renforcer la progressivité de l’impôt. Ceci a poussé nombre de collectivités à augmenter la taxe foncière et les tarifs. Il ne serait que justice que le gouvernement trouve les moyens d’aider les collectivités à financer ces augmentations. Dans le cas contraire c’est la qualité du service rendu qui en pâtira et cela, nombre de maires s’y refusent.

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSERVATOIRE DU LITTORAL

Délégué(e) de rivages (F/H)

Titulaire, Contractuel | 08/12/2023 | CONSERVATOIRE DU LITTORAL

VILLE DE CHAMPIGNY SUR MARNE

Responsable de Secteur Espace Vert H/F

Titulaire, Contractuel | 08/12/2023 | VILLE DE CHAMPIGNY SUR MARNE

Warwick Hotels et Resorts

Chargé(e) de projet

CDI | 07/12/2023 | Warwick Hotels et Resorts

ETAT 9

Conducteur de travaux TP et environnement H/F

CDI | 07/12/2023 | ETAT 9

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

CD De La Seine-Saint-Denis - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article