Chargé d'études "hydrobiologie"

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION 09/01/2019   TYPE DE CONTRAT Titulaire
RECRUTEUR AGENCE DE L'EAU SEINE NORMANDIE   CATÉGORIE A
LIEUX DE TRAVAIL
NANTERRE
  SALAIRE
Non communiqué

Employeur

L'Agence de l'eau Seine-Normandie est un Etablissement Public du ministère de l'écologie dont la mission est de financer les actions de protection des ressources en eau, des milieux aquatiques et de lutte contre les pollutions. Son périmètre d’intervention s’étend du Morvan jusqu’à la Baie du Mont Saint-Michel (bassin de la Seine et des côtiers normands). Au sein de l’Agence, la Direction de la Connaissance et de la Planification est en charge de la surveillance environnementale, de l’élaboration du SDAGE et de la mise en œuvre de la stratégie d’acquisition de connaissances par le financement d’études et de recherches. Elle couvre également les besoins en matière d’analyses économiques et d’évaluation des politiques.

 

A l’échelle du bassin Seine-Normandie, le chargé d’études est en charge de la surveillance, de l’évaluation de l’état hydrobiologique des cours d’eau et des plans d’eau, de la connaissance du fonctionnement hydrobiologique, et de l’impact des pressions qui freinent l’atteinte du bon état écologique, l’’état hydrobiologique étant au cœur du bon état défini par la directive cadre sur l’eau.

Poste

Il assure la mise en œuvre de la surveillance hydrobiologique des cours d’eau et plans d’eau. A ce titre :

Ø  il est responsable de la stratégie de surveillance hydrobiologique des cours d’eau et des plans d’eau, en lien avec la chargée d’études « surveillance physico-chimie et micropolluants »

Ø  il établit la progammation annuelle de la surveillance hydrobiologique et des paramètres liés à l’eutrophisation ;

Ø  il est référent pour les lieux de prélèvements hydrobiologiques en collaboration avec les DT et les DREAL/DRIEE, et tient à jour leur référencement ;

Ø  avec les DREAL/DRIEE, il assure la réception, la complétude, et la qualification experte des résultats ;

Ø  il assure la relecture de supervision des aides relative à la surveillance ESU dans son domaine ;

Ø  il est chargé de la rédaction des documents de consultation lors du renouvellement du marché de surveillance hydrobiologique, en lien avec la chargée d’études qui coordonne l’ensemble de ces marchés. 

 

Il participe à l’évaluation de l’état des masses d’eau superficielles, en lien avec les chargés d’études eaux superficielles :

Ø  il analyse l’état biologique des masses d’eau au regard de l’état des autres éléments de qualité ;

Ø  il contribue à l’interprétation des résultats d’analyses pour chacun des paramètres hydrobiologiques (poissons, invertébrés, macrophytes, diatomées), et à identifier à partir des informations/données hydrobiologiques fines, les pressions à l’origine des déclassements ;

Ø  il est en charge du suivi des phénomènes d’eutrophisation des cours d’eau et plans d’eau.

 

En matière d’études :

Ø  il engage et pilote les études et recherches permettant une meilleure connaissance du fonctionnement hydrobiologique du bassin. Il suit notamment les travaux du PIREN Seine relatifs à l’hydrobiologie, et aux manifestations d’eutrophisation ;

Ø  il engage et pilote les études nécessaires à l’anticipation des impacts des changements d’indicateurs correspondants, en lien avec les travaux nationaux auxquels il contribue ;

Ø  il contribue au suivi du changement climatique sur l’état hydrobiologique des masses d’eau et à l’évaluation de l’impact des prélèvements sur l’état biologique et à la définition des priorités d’action de gestion quantitative ;

Ø  il participe voire engage les études nécessaires à l’identification des masses d’eau susceptibles de classement en « fortement modifiées (MEFM) » et en « objectifs moins stricts (OMS » notamment du fait de l’impossibilité d’atteindre un bon état hydrobiologique. 

 

En ce qui concerne la planification :

Ø  à l’élaboration de l’état des lieux pour ce qui concerne l’état des masses d’eau, pour l'évaluation des risques de non atteinte du bon état et pour la définition des objectifs d’état écologique ;

Ø  aux orientations du SDAGE et à l’élaboration du programme de mesures territorialisé ;

Ø  au rapportage européen des éléments hydrobiologiques.

 

En matière de valorisation :

Il contribue à la bonne diffusion des données, à la rédaction de documents de communication, à la diffusion d’informations pertinentes auprès des directions territoriales de l’agence, du siège et des instances… De plus, il apporte un appui :

Ø  aux chargés d'études, d'opérations sur des questions techniques en mobilisant son expertise ;

Ø  aux différents services de l'Agence pour l'identification des priorités d'actions visant l'amélioration de la qualité des eaux superficielles.

 

Il assure un rôle de référent de l'Agence dans son domaine de compétence :

Ø  il participe au groupe de travail "Eaux superficielles" du réseau métier EMAAD ;

Ø  il participe aux travaux conduits au niveau national sur l’hydrobiologie ;

Ø  il participe au suivi des partenariats scientifiques dans ses domaines de compétence.

Profil

Ingénieur, MasterII, DEA ou formation équivalente ou autre diplôme certifié de niveau I

Compétences souhaitées dans les domaines suivants : hydrobiologie, écologie des milieux aquatiques, techniques d'analyses de données et Systèmes d'Information Géographique (SIG).

 

Qualités requises

Goût marqué pour le travail en équipe et en réseau, les projets multi-acteurs, aisance dans la communication tant orale qu'écrite

Disponibilité pour des déplacements dans le bassin Seine-Normandie et hors bassin

 

Savoirs :

Connaissances en hydrobiologie, et hydrologie

Connaissance de la politique de l’eau et de la directive cadre, de la politique de préservation des zones humides

Connaissance de l’organisation de l’action publique sur l’eau

Anglais (lecture des textes européens)

 

Savoirs faire :

Capacité d’analyse

Maîtrise des outils d’exploitation et de croisement et de valorisation des données

 

Savoirs être :

Autonomie, curiosité intellectuelle, force de proposition méthodologique

Sens de la rigueur, de l’initiative, et des relations humaines

Aisance dans la communication pédagogique tant orale qu'écrite

Informations employeur

Afficher les informations

L'Agence de l'Eau Seine Normandie est un acteur majeur dans le domaine de la  protection de l'eau et des milieux aquatiques  (500 personnes – budget de 900 millions d’euros dont 800 millions d’aides financières versées).

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK