Chargé d'études spécialisé H/F

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION17/09/2020 TYPE DE CONTRATTitulaire, Contractuel
RECRUTEURAGENCE DE L'EAU SEINE NORMANDIE CATÉGORIEA
LIEUX DE TRAVAIL
Hauts-De-Seine
 SALAIRE
Non communiqué

Employeur

L'Agence de l'eau Seine-Normandie est un établissement public du ministère de l'écologie dont la mission est de financer les actions de protection des ressources en eau, des milieux aquatiques et de lutte contre les pollutions. Son périmètre d’intervention s’étend du Morvan jusqu’à l’estuaire de la Seine et la Baie du Mont Saint-Michel (bassin de la Seine et des côtiers normands). Au sein de l’Agence, la Direction de la Connaissance et de la Planification est en charge de la surveillance et de l’évaluation de la qualité des eaux, de l’élaboration du SDAGE et de la mise en oeuvre de la stratégie d’acquisition de connaissances par le financement d’études et de recherches. Il couvre également les besoins en matière d’analyses économiques et d’évaluation des politiques.

Le service connaissance des milieux aquatiques (SCMA) est chargé des questions relatives à la connaissance de l'état et du fonctionnement des milieux aquatiques continentaux (cours d'eau, plans d'eau, zones humides) et des eaux souterraines. Dans ce domaine, il assure la veille technique et stratégique, l’acquisition des connaissances, y compris par la modélisation, met en oeuvre la surveillance des milieux par le pilotage des réseaux de surveillance et des marchés de mesures, la mise à jour des référentiels des masses d’eau, de la caractérisation de l'état de chacune d’elle, et de l’évaluation de l’impact des pressions qui s’y exercent. Il est également en charge de la valorisation de cette connaissance ainsi que de l’appui technique aux directions territoriales dans son domaine. En collaboration avec la direction des systèmes d’information, il s’assure du fonctionement des outils nécessaires à l’exercice de ses missions, notamment de la bancarisation des données.

Poste

A l’échelle du bassin Seine-Normandie, le chargé d’études est chargé, pour les eaux superficielles continentales, de la connaissance qualitative et quantitative et de la modélisation pressions-impacts. Il conçoit et met en œuvre la stratégie de connaissance des impacts des activités humaines et de l’effet du changement climatique sur la qualité des cours d’eau.

 

Evaluation : En lien avec les directions territoriales et les services de l’Etat, il évalue l’état écologique et chimique des eaux superficielles. Il contribue à la mise à jour de l’évaluation des déséquilibres quantitatifs des eaux superficielles. Il évalue l’évolution des contaminations des cours d’eau en s’appuyant sur l’ensemble des données de surveillance.

 

Etudes et modélisation : il est en charge de la modélisation hydrologique et hydrobiochimique des eaux superficielles continentales du bassin. A ce titre, il assure la maintenance et le développement de nouvelles fonctionnalités du modèle PEGASE et pilote les conventions nécessaires dans le cadre fixé en inter-agences. Il se tient informé des modèles alternatifs sur le bassin et en utilise les résultats en tant que de besoin. Il travaille avec les chargés d’études eaux souterraines pour l’articulation des modélisations, les interactions nappes-rivière pour l’étude quantitative et qualitative.

Il complète, exploite et valorise la connaissance quantitative des ressources en eau superficielle du bassin (en lien avec les travaux sur les eaux souterraines et sur l’hydrobiologie), en s'appuyant sur les partenariats techniques et scientifiques nécessaires, notamment les modèles disponibles.

Il relit en supervision les aides relatives aux études concernant les eaux superficielles, en lien avec ses collègues du SCMA.

 

Surveillance : Il appuie en tant que de besoin la stratégie de surveillance des cours d’eau par l’utilisation des modèles et l’exploitation des données acquises antérieurement.

 

Planification et appui à l’action: Il contribue à évaluer l’action de l’agence sur le milieu et à évaluer l’impact du changement climatique sur la qualité des eaux. Il propose et réalise des simulations sur la base de scénarios de planification ou de changement climatique. 

Il apporte un appui à l’utilisation du modèle PEGASE par les directions territoriales notamment pour l’évaluation ex ante du dimensionnement d’actions d’amélioration de la qualité des eaux.

Il contribue à l’élaboration des documents de planification (état des lieux, SDAGE, programme de mesure et rapportage). Il participe à l’identification des masses d’eau en risque de non atteinte du bon état au sens de la directive cadre sur l’eau et à la définition des objectifs environnementaux, à la priorisation des masses d’eau.

En lien avec le chargé d’études « connaissance quantitative » des eaux souterraines, il apporte un appui technique, afin de répondre aux besoins méthodologiques des directions territoriales : détermination des volumes prélevables,  et débit minimum biologique.

 

Valorisation : il participe à la politique de valorisation, production de documents pédagogiques, de communication technique et aux veilles technique et réglementaire en lien avec le chargé de valorisation du service

 

Dans son domaine de compétences, il participe ou représente l’agence :

-       aux groupes métiers du réseau EMAAD de l’agence en lien avec son activité

-       au groupe inter-agences des utilisateurs du modèle PEGASE.

-       aux groupes national DCE-eaux de surface et « substances » et plus généralement dans son domaine de compétences  auprès des autres établissements et des interlocuteurs externes : Ministère chargé de l’environnement, Délégation de bassin – Office Français pour la Biodiversité,

-     aux travaux liés à la mutualisation interagences.

 

Liaisons techniques et fonctionnelles

Le chargé d’études est placé sous l’autorité directe du chef de service.

Il travaille en lien étroit avec les autres chargés d'études du service et des directions territoriales de l'Agence ainsi qu’avec le service planification, évaluation et prospective, le service littoral et mer et la chargée de mission sur les pressions.

Profil

Fonctionnaire de catégorie A. Les fonctionnaires d’Etat seront en PNA, Pour des fonctionnaires de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière, le recrutement s’effectuera par détachement sur corps.

 

Contractuel : Ingénieur, master 2, doctorat ou formation équivalente ou autre diplôme certifié de niveau I.

 

Compétences requises dans les domaines suivants : hydrologie ou hydrobiologie, ou chimie de l’eau.

Plusieurs années d’expérience requises dans un domaine proche

Expérience en modélisation souhaitée

 

Qualités requises

Disponibilité pour des déplacements dans le bassin Seine-Normandie et hors bassin.

Savoirs :

Connaissances en hydrologie, et/ou chimie de l’eau.

Connaissance de modèles hydrobiogéochimiques

Anglais (lecture des textes européens et de communication d’autres pays en lien avec ses activités)

Savoirs faire :

Capacité d’écoute et sens de l’initiative

Bonnes capacités rédactionnelles

Maîtrise des techniques et des outils d’exploitation, de croisement et de valorisation des données

Goût marqué pour la communication et manipulation des outils spécialisés.

Savoirs être :

Autonomie, curiosité intellectuelle, sens critique

Sens de l’initiative et des relations humaines, travail en équipe et en réseau

Aisance dans la communication pédagogique tant orale qu'écrite.

Informations employeur

Afficher les informations

L'Agence de l'eau Seine-Normandie est un établissement public du ministère de l'écologie dont la mission est de financer les actions de protection des ressources en eau, des milieux aquatiques et de lutte contre les pollutions. Son périmètre d’intervention s’étend du Morvan jusqu’à l’estuaire de la Seine et la Baie du Mont Saint-Michel (bassin de la Seine et des côtiers normands). Au sein de l’Agence, la Direction de la Connaissance et de la Planification est en charge de la surveillance et de l’évaluation de la qualité des eaux, de l’élaboration du SDAGE et de la mise en oeuvre de la stratégie d’acquisition de connaissances par le financement d’études et de recherches. Il couvre également les besoins en matière d’analyses économiques et d’évaluation des politiques.

Offres d’emploi similaires à Chargé d'études spécialisé H/F

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GIRONDE

Directeur.rice du GIP Fonds Solidarité Logement 33 (FSL) H/F

Titulaire, Contractuel | 23/10/2020 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GIRONDE

VILLE DE PARIS RH

120 Inspecteurs de sécurité de la Ville de Paris (h/f)

Titulaire | 21/10/2020 | VILLE DE PARIS

CONSEIL DEPARTEMENTAL DES PYRENEES ORIENTALES

Rédacteur•trice H/F

Titulaire, Contractuel | 21/10/2020 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DES PYRENEES ORIENTALES