• Accueil
  • Offres d'emploi
  • Chargé de mission Analyse spatiale et études quantitatives pour le réseau national d’espaces protégés (F/H)

Chargé de mission Analyse spatiale et études quantitatives pour le réseau national d’espaces protégés (F/H)

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION11/02/2020 TYPE DE CONTRATCDD, Contractuel, Titulaire
RECRUTEURMUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE CATÉGORIEA
LIEUX DE TRAVAIL
PARIS
 SALAIRE
Non communiqué

Employeur

Le Muséum national d’Histoire naturelle est un établissement public, régi depuis le 1er octobre 2014 par les dispositions du décret n°2001-916 du 3 octobre 2001 modifié. Dans le domaine des sciences naturelles et humaines, le Muséum contribue à la production, au développement et au partage des connaissances sur la diversité géologique et biologique de la Terre, sur la diversité des cultures et des sociétés et sur l’histoire de la planète.

Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l’enseignement supérieur et de la recherche et est membre fondateur de la communauté d’universités et d’établissements (ComUE) Sorbonne Universités. Il compte plus de 2000 personnes (environ 280 EC / 1440 BIATSS / 300 Personnels hébergés). Il comprend 13 sites répartis en France et accueille au total plus de 3 millions de visiteurs.

Poste

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) ‐ co‐habilitée par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – a pour mission de produire une expertise scientifique et technique en faveur de la conservation de la biodiversité. Dans ce cadre, l’UMS PatriNat apporte un soutien scientifique et technique à la mise en œuvre des politiques nationales de conservation de la biodiversité sur l’ensemble du territoire.

 

 

CONTEXTE

2020 sera une année importante pour les politiques nationales concernant les espaces protégés : elle constitue l’échéance du Plan stratégique signé par la France à la conférence mondiale sur la biodiversité de Nagoya de 2010, et qui comprenait 20 objectifs à atteindre.

Pour anticiper le travail sur la définition de nouveaux objectifs prévu en fin d’année, l’Etat français élaborera une nouvelle stratégie nationale Espaces protégés, succédant aux stratégies terrestres (SCAP, 2009) et marines (SCGAMP, 2012). Elle a vocation à définir les orientations du réseau incluant la métropole et l’outre-mer, sur les domaines terrestres et marins. Par ailleurs, concernant le réseau Natura 2000, les niveaux européen et national ont exprimé la volonté de mieux identifier les enjeux prioritaires et les cibles de conservation.

 

DESCRIPTION DES MISSIONS

Au sein d’une équipe, le/la titulaire du poste aura à effectuer les travaux d’analyse de données, menés par l’UMS PatriNat en support à l’élaboration des politiques nationales espaces protégés. Il s’agit d’un travail essentiellement méthodologique et d’analyse de données spatiales.

Les activités consistent à :

  • Réaliser des optimisations spatiales (MARXAN) pour élaborer des stratégies de réseaux d’aires protégées tenant compte des enjeux de biodiversité, des espaces déjà protégés et des pressions ;
  • Préparer des couches géographiques de pressions, issues de proxy des principales menaces par milieu ou groupe d’espèces ;
  • Apporter un appui technique et méthodologique (sur les analyses de données) pour les partenaires (réseaux d’aires protégées, DEAL d’outre-mer…) ;
  • Réaliser des analyses et synthèses descriptives en soutien à l’expertise du service ;
  • Alimenter la réflexion sur les options techniques pour prendre en compte les changements globaux sur les réseaux d’aires protégées ;
  • Contribuer aux publications sur les aires protégées (rapports, plaquettes, articles scientifiques) et aux communications orales.

L’agent contribuera plus largement à la production d’analyses et d’indicateurs porté par PatriNat.

Evaluation du réseau d’aires protégées : le travail consistera, en binôme avec le chargé de mission « stratégie des aires protégés », à mettre en œuvre les analyses suivant le bilan de la SCAP réalisé en 2019-2020, en intégrant d’autres échelles et d’autres critères d’analyse. Plusieurs sujets sont identifiés :

  • Accompagner le diagnostic du réseau d’aires protégées en Outre-mer, dans une logique d’appui méthodologique aux acteurs des espaces protégés, et de recherche de cohérence entre les territoires,
  • Évaluer la pertinence du réseau d’aires protégées métropolitain dans un contexte de changement climatique, pour intégrer les perspectives futures au diagnostic actuel,
  • Intégrer le niveau de pression anthropique dans le diagnostic de suffisance du réseau pour mettre en regard les enjeux de conservation et le niveau de menace auxquels ils sont confrontés,
  • Évaluer la cohérence du réseau d’espaces protégés avec les autres politiques de conservation de la biodiversité.

Partenaires internes : autres équipes de PatriNat (évaluation & suivi, écosystèmes et réseaux, connaissance espèce, valorisation…), autres directions OFB (DAPA, DPAP)

Partenaires externes : Ministère en charge de l’écologie (DEB en particulier), DREAL, Universitaires, gestionnaires d’espaces naturels…

Profil

CONDITIONS ADMINISTRATIVES REQUISES

Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau BAC + 5 en écologie et conservation ou en géographie (doctorat, master 2 ou école d'ingénieur).

 

QUALIFICATIONS REQUISES

  • Bon niveau et expérience pratique en statistiques et analyses de données (statistiques descriptives, analyse spatiale, statistiques multivariées, hiérarchisations, modélisation spatiale),
  • Autonomie totale pour le développement des scripts d’analyse, idéalement sous R (gestion de gros volumes de données, analyses spatiales, parallélisation, etc.)
  • Rédaction des méthodes et des algorithmes d’analyse,
  • Une première expérience concernant les enjeux de conservation de la biodiversité et la connaissance du fonctionnement des réseaux d’aires protégées est un plus,
  • Maîtrise du SIG (opérations classiques d’analyse géographique et analyses en batch)
  • Maîtrise de la recherche bibliographique et de la synthèse de publications scientifiques en anglais,
  • Esprit de synthèse et d’analyse, rigueur intellectuelle,
  • Aptitude au travail en équipe

 

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Type de contrat : Mutation ou détachement sur un emploi de catégorie A, ou CDD de droit public

Rémunération : selon expérience, en fonction de la grille en vigueur au Muséum

Durée : 12 mois

Date de prise de fonction : juin 2020

Lieu : Paris ou Brunoy

 

PROCÉDURE DE RECRUTEMENT

Le dossier de candidature est à envoyer à : [email protected] avec la mention : « CM analyse réseaux EP ».

 

Ce dossier comprendra :

‐ un curriculum vitae détaillé et tous les travaux susceptibles d'éclairer le jury ;

‐ une lettre de motivation précisant les travaux d’analyses réalisés en autonomie ;

- un exemple de script d’analyse issu d’un travail précédent.

Offres d’emploi similaires à Chargé de mission Analyse spatiale et études quantitatives pour le réseau national d’espaces protégés (F/H)

VILLE D'ECHIROLLES

RESPONSABLE DU SERVICE FONCIER/DROIT DES SOLS/ECONOMIE H/F

Titulaire, Contractuel | 02/04/2020 | VILLE D'ECHIROLLES

VILLE D'ECHIROLLES

RESPONSABLE DE SERVICE PATRIMOINE BÂTI H/F

Titulaire, Contractuel | 02/04/2020 | VILLE D'ECHIROLLES

VILLE D'ECHIROLLES

ARBORISTE h/f

Titulaire, Contractuel | 02/04/2020 | VILLE D'ECHIROLLES