• Accueil
  • Offres d'emploi
  • Chargé de recherche en sociologie (F/H) - La protection de la biodiversité face à l’artificialisation des sols

Chargé de recherche en sociologie (F/H) - La protection de la biodiversité face à l’artificialisation des sols

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION04/08/2021 TYPE DE CONTRATContractuel, CDD
RECRUTEURMUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE CATÉGORIEA
LIEUX DE TRAVAIL
PARIS
 SALAIRE
Non communiqué
CODE POSTAL
75005
 VALABLE JUSQU'AU
04/10/2021

Employeur

Le Muséum national d’Histoire naturelle est un établissement public, régi depuis le 1er octobre 2014 par les dispositions du décret n°2001-916 du 3 octobre 2001 modifié. Dans le domaine des sciences naturelles et humaines, le Muséum contribue à la production, au développement et au partage des connaissances sur la diversité géologique et biologique de la Terre, sur la diversité des cultures et des sociétés et sur l’histoire de la planète.

Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l’enseignement supérieur et de la recherche et est membre fondateur de l'alliance Sorbonne Université. Il compte plus de 2000 personnes (environ 280 EC / 1440 BIATSS / 300 Personnels hébergés). Il comprend 13 sites répartis en France et accueille au total plus de 3 millions de visiteurs.

Poste

Contexte :

L’artificialisation des sols s’est hissé en problème public prioritaire dans l’agenda politique pour ses impacts environnementaux multiples : hausse des émissions de CO2 et d’autres polluants atmosphériques, pertes de terres agricoles, perturbations des réseaux hydrologiques, érosion de la biodiversité (IPBES, 2018 ; Colsaet, 2019). Entre 1970 et 2012, les populations d’espèces sauvages de vertébrés ont ainsi régressé de 38 % dans les habitats terrestres et de 81 % dans les habitats d’eau douce (IPBES, 2019).

La maîtrise de l’artificialisation fait l’objet d’une prise en charge progressive et impliquant un nombre croissant de politiques publiques en France. Récemment, le gouvernement a adopté l’agenda politique du Zéro Artificialisation Nette (ZAN) comme prétexte pour interroger le processus d’intégration des enjeux écologiques dans l’aménagement du territoire.

 

Projet de recherche dans lequel s’inscrit le poste :

Le poste s’inscrit dans le projet de recherche ZIZANIE qui s’intéresse à la prise en compte de la biodiversité face à l’artificialisation. Il s’agit d’un projet de recherche développé dans le cadre du programme ITTECOP, porté par le Ministère de l’écologie.

Le projet ZIZANIE interroge l’aménagement du territoire sous l’angle de ces deux notions. (i) En premier lieu, il s’agit de décrire et analyser le processus de formalisation du ZAN dans le droit et d’opérationnalisation du ZAN dans l’action publique, en veillant à ce que le ZAN évite les écueils qui ont été montré sur la séquence ERC. (ii) En deuxième lieu, le projet s’attachera à évaluer jusqu’où, d’un point de vue écologique, un territoire peut être artificialisé sans porter atteinte à la résilience écologique des milieux. Il s’agit de questionner et de contribuer à l’amélioration des méthodes d’évaluation des impacts écologiques des aménagements. (iii) En troisième lieu, le projet s’attachera à confronter les notions de limitation et de réversibilité à l’épreuve de la réalité du terrain et de la mise en œuvre des procédures et des instruments d’action publique, à travers l’étude de dispositifs préexistants afin d’anticiper de potentiels obstacles. ZIZANIE durera 30 mois, et contribuera à la production de connaissances et de livrables à destination des scientifiques et des praticiens, pour une mise en œuvre de la séquence ERC plus robuste, mieux intégrée à l’ensemble du paysage des politiques de maîtrise de l’artificialisation.

 

Mission

Le chercheur contractuel recrutée sera chargée de :

    • Préparation et réalisation des enquêtes sociologiques
    • Analyse des données de terrain
    • Co-encadrement des stages de Master 2
    • Présentation des projets lors de réunions, rencontres ou séminaires
    • Valorisation des travaux, rédaction de publications scientifiques, diffusion des résultats

 

Durée du projet ou de l’opération ou de la phase du projet/de l'opération

12 mois, du 1er novembre 2021 au 30 octobre 2022

Il prend effet en première phase du projet ZIZANIE

 

Évènement ou résultat objectif déterminant la fin de la relation contractuelle ainsi que les modalités d’évaluation et de contrôle de ce résultat

La fin du contrat sera déterminée par la réalisation des enquêtes et la production du rapport intermédiaire du projet.

Profil

  • Formation : doctorat
  • Profil sociologue : excellentes connaissances sociologie de l’action publique, sociologie de l’environnement
  • Excellente connaissance du domaine de l’aménagement du territoire et des politiques de conservation de la biodiversité

Sens de l’organisation, bon relationnel, capacités d’adaptabilité, rigueur et autonomie

 

Contrat de projet

 

Horaires et conditions de travail réglementaires, spécifique aux activités de recherche.

Informations employeur

Afficher les informations

Attention, seules les candidatures déposées sur la plateforme de recrutement MNHN seront étudiées.

Offres d’emploi similaires à Chargé de recherche en sociologie (F/H) - La protection de la biodiversité face à l’artificialisation des sols

MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Coordinateur suivis agricoles participatifs Vigie-Nature (F/H)

Titulaire, Contractuel, CDD | 05/08/2021 | MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Chargé de mission Surveillance de la biodiversité Outre-mer (F/H)

Contractuel, CDD | 04/08/2021 | MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

Soigneur animalier au Parc zoologique de Paris (F/H)

Titulaire, Contractuel, CDD | 28/07/2021 | MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE