CONSEILLER SÉCURITÉ PRÉVENTION– DIR MED H/F

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION 12/12/2017   TYPE DE CONTRAT Titulaire, Contractuel
RECRUTEUR INRAP   CATÉGORIE A
LIEUX DE TRAVAIL
  SALAIRE
Non communiqué

Employeur

Contexte L’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), établissement public administratif créé par la loi du 17 janvier 2001, a pour mission de mettre en œuvre les prescriptions de l’Etat en matière de diagnostics et de fouilles archéologiques, d’assurer l’exploitation scientifique et la diffusion des résultats de ces opérations, de concourir à l’enseignement, la diffusion culturelle et la valorisation de l’archéologie. L’institut dispose, afin d’assurer sa mission, d’un effectif de 2000 agents et d’un budget de plus de 166 millions d’euros.

Poste

Filière : Administrative
Catégorie : 4
Domaine d’activité : Pilotage et gestion de la recherche archéologique
Lieu d’exercice
Direction interrégionale Méditerranée (MED)
561 rue Etienne Lenoir
30900 Nîmes

Environnement professionnel
- Rattachement hiérarchique : Directeur interrégional
- Relations fonctionnelles :
• interne : Ingénieur sécurité prévention, Assistant de prévention, médecin de coordination
Dans le cadre de sa mission, le conseiller sécurité prévention est conduit à rencontrer l'ensemble des agents et à travailler en liaison avec l’ensemble des acteurs nationaux et interrégionaux dès lors que cela est nécessaire à la réalisation de sa mission. L’ingénieur sécurité prévention assure l’animation fonctionnelle du réseau des CSP.
• externe : services de santé au travail (médecin de prévention…), aménageurs et leurs services de prévention, coordonnateur SPS, intervenants des caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT), inspecteurs santé et sécurité au travail…

Missions du poste et activités principales
Le/la conseiller sécurité prévention conseille et assiste le directeur interrégional dans la
définition, la mise en place et le suivi du déploiement de la politique de prévention des risques
professionnels pour la sécurité et la santé au travail définie pour l’établissement en lien avec la
politique de prévention arrêtée par la direction de l’établissement. Il/Elle fait partie des acteurs
de prévention des risques professionnels et participe en tant que membre de droit aux CHSCT
spéciaux. Il/Elle fait partie du Codir interrégional. A compter du 1er janvier 2019, le périmètre
d'intervention sera élargi aux départements de l'ancienne région Midi Pyrénées
• Réaliser des visites de terrain et/ou de postes de travail (visites des implantations territoriales, visites des opérations archéologiques, visites des lieux de travail selon les besoins)
• Analyser et exploiter les registres santé et sécurité au travail de l’inter-région (tableau de suivi des registres santé et sécurité au travail, exploitation des annotations, synthèse, etc.)
• Réaliser les analyses des accidents / incidents et participer aux enquêtes réalisées par les membres du CHSCT spécial
• Participer aux enquêtes administratives faisant suite aux signalements de dangers graves et
imminents
• S’assurer que la coordination des entreprises extérieures intervenantes sur les implantations
territoriales soit mise en place au travers notamment de l’aide à la rédaction des plans de prévention établis sur la base des documents supports de prévention de l’institut.
• Analyser, avec les autres acteurs (internes/externes) de prévention, les rapports de pollution des opérations archéologiques et participer à la rédaction des protocoles d’intervention
• Participer à la recherche de solutions pour l’aménagement des postes suite à l’information par les gestionnaires RH des restrictions médicales prescrites par les médecins de prévention
• Etre associé à l’établissement de la fiche des risques professionnels et à sa mise à jour périodique par le médecin de prévention
• En matière d’évaluation des risques, être associé à la démarche ainsi qu’à l’élaboration du document unique
• Coordonner et animer le réseau des « assistants de prévention » au niveau local
• Organiser et réaliser des actions de formation, d’information et de sensibilisation
Activités complémentaires

Profil

Compétences principales mises en oeuvre
4 niveaux : initial (I), pratique (P), maitrise (M) et expertise (E)
Savoir :
- Connaissance de la réglementation en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail (M)
- Connaissance des institutions et des acteurs de la sécurité (P)
- Connaissance du statut des établissements publics (I)

? Savoir-faire :
- Capacité à piloter un réseau et à mener des actions d’évaluation (M)
- Capacité à conduire une session de formation (M)
- Capacité à planifier et organiser le travail (M)
- Capacité d’analyse et de synthèse à l’oral comme à l’écrit (M)
- Capacité rédactionnelle (M)
- Techniques d’animation de réunion (P)
- Outils bureautiques courants (M)

? Savoir-être :
- Faire preuve de sens relationnel
- Capacité d’écoute
- Faire preuve de réactivité
- Faire preuve de discrétion et de réserve
- Faire preuve d’autonomie
- Faire preuve de pédagogie

Conditions d’exercice
? Mobilité géographique nécessaire compte tenu des déplacements au niveau national
? Permis B requis
Formation – Expérience requise
Licence ou titre ou diplôme français ou étranger équivalent,
ou Diplôme universitaire de technologie ou brevet de technicien supérieur ou titre ou diplôme français ou étranger équivalent recevable si deux années d’expérience professionnelle dans des fonctions similaires.
Les diplômes auront été obtenus de préférence dans un domaine technique (hygiène et sécurité)
Une expérience de deux années minimum est requise, de préférence dans le domaine du BTP

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK