Contrôleur territorial (H/F)

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION15/10/2021 TYPE DE CONTRATTitulaire, Contractuel
RECRUTEURCONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE CATÉGORIEB
LIEUX DE TRAVAIL
Ile-De-France
 SALAIRE
Non communiqué
VALABLE JUSQU'AU
15/12/2021

Poste

Catégorie : B

Modalités de recrutement :

  • CDD de 3 ans renouvelable
  • Détachement sur contrat de 3 ans renouvelable
  • Date limite de dépôt de candidature : 31 octobre 2021

Affectation : Aubervilliers (93) (secteur urbain dynamique et en pleine expansion, aux abords immédiats de Paris)

Date de prise de fonction : À partir du 1er décembre 2021

Missions :

Le contrôleur territorial effectue des missions sur l’ensemble du territoire de la zone où il est affecté.

Il s’agit d’un contrôle sur place et sur pièces. Il cible, planifie, contrôle et rédige un compte-rendu final. Il propose, au chef du contrôle, les missions de contrôle des professionnels de la sécurité privée identifiés. À ce titre, le contrôleur territorial procède à des contrôles en binôme ainsi qu’à des auditions administratives en respectant le cadre procédural. Par ailleurs, il peut intervenir en cas de signalement spécifique.

Il est habilité par le directeur de l’établissement à échanger des informations avec les autres corps de contrôle spécifiquement en charge de la lutte contre le travail illégal. Dans ce cadre, des opérations peuvent être planifiées en partenariat avec les autres corps de contrôle de l’État issus des comités départementaux anti-fraude (CODAF).

En raison de leur caractère potentiellement intrusif et inopiné, les missions de contrôle, sont strictement encadrées : outre leur inscription dans un programme hebdomadaire validé, chaque contrôle se déroule après information du procureur de la République et après accord de l’entreprise contrôlée (requis juste au début du contrôle sur place).

Le contrôleur recueille alors toute information utile à l’appréciation des conditions d’exercice des activités privées de sécurité.

Sa mission concerne l’ensemble de l’activité de la sécurité privée et de ses acteurs. Il peut intervenir en dehors du ressort de sa délégation territoriale et en outre-mer. Il peut être sollicité par le président de la Commission locale d’agrément et de contrôle dans le cadre d’un dossier de contrôle aboutissant à la saisine de cette même commission.

Le contrôleur peut participer à des actions coordonnées avec les autres corps de contrôle de l’Etat. Il peut être désigné en qualité de référent sur un secteur de métier.

Les fonctions décrites ci-dessus correspondent aux principales fonctions prévues pour ce poste, elles peuvent faire l’objet d’adaptation en fonction des besoins du service.

Contraintes liées au poste :

Déplacements en métropole, découcher, contrôles de nuit et le week-end en fonction du planning.

Permis B obligatoire.

Profil

Compétences nécessaires :

Connaissances techniques

Savoir-faire

Savoir-être

 

  • Compétences réglementaires sur la sécurité privée
  • Technique d’investigation et de contrôle
  • Technique dans la rédaction de compte-rendu/rapport
  • Bonne connaissance des outils informatiques
  • Gestion tableaux de bord et indicateurs

 

 

  • Dialoguer
  • Travailler en équipe 
  • Gérer les situations humaines difficiles
  • Maîtriser les délais
  • Reporting d’activités
  • Rigueur et précision dans l’analyse et l’examen des faits et du droit
  • Capacité d’initiative et de synthèse

 

 

  • Sens de l'écoute
  • Capacité d’adaptation
  • Ouverture d'esprit et curiosité
  • Etre rigoureux
  • Discrétion et confidentialité
  • Ténacité et persévérance

Expériences requises :

-Une expérience dans le domaine du contrôle/investigation ou d’inspection est vivement souhaitée ;

-Une formation et une expérience dans le secteur de la sécurité seraient appréciées.

Perspectives d’évolution de carrière :

-Adjoint(e) au chef du contrôle ;

-Chef(fe) du contrôle.

Employeur

Le Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS) est l’organe de régulation du secteur de la sécurité privée en France.

Ce secteur regroupe près de 11 000 entreprises et 180 000 agents qui exercent des activités allant de celle dite de surveillance jusqu’à la protection armée des navires en passant par la protection rapprochée des personnes, le transport de fond ou encore la sûreté aéroportuaire.

Ce secteur d’activité, qui s’inscrit dans le « continuum de sécurité », est aujourd’hui régi par les dispositions du livre VI du code de la sécurité intérieure issues de la loi du 12 juillet 1983.

Dans ce cadre, le Conseil national des activités privées de sécurité se voit confier trois missions :

  • une mission de police administrative qui a pour objet de restreindre l’accès aux métiers de la sécurité privée aux personnes remplissant les conditions de compétence et de moralité exigées. Le CNAPS a ainsi en charge l’instruction, la délivrance, la suspension et le retrait des différentes autorisations des entreprises de sécurité privée, de leurs dirigeants et associés et des salariés, ainsi que des organismes privés de formation.
  • une mission disciplinaire qui vise à garantir le respect des obligations légales et réglementaires. Les agents du CNAPS mènent des contrôles inopinés en tout lieu du territoire sur des sites de prestation comme dans les entreprises. En cas de manquement grave, les sanctions peuvent aller jusqu’à l’interdiction temporaire d’exercice d’une personne physique ou morale de 5 ans maximum et des pénalités financières pouvant atteindre 150 000 euros.
  • une mission d’assistance et de conseil à la profession qui consiste à apporter aux professionnels un éclairage quant à l’application des dispositions du code de la sécurité intérieure. Cette dernière mission exclut toute forme de conseil pouvant constituer un avantage indu pour la personne qui en bénéficie.

Ces missions sont réalisées au niveau local grâce à l’implantation de onze « délégations territoriales » sous le pilotage et avec le soutien des services centraux de l’établissement.

La délégation territoriale Île-de-France est composée de 42 agents.

Informations employeur

Afficher les informations

Candidatures :

Les candidatures (curriculum-vitae et lettre de motivation) sont à adresser impérativement par voie électronique, en indiquant dans le champ « objet » du message la référence «CONT93», sur la boîte fonctionnelle suivante : [email protected]

POSTULER À L'OFFRE
Contrôleur territorial (H/F)

Vous avez déjà un CV Emploi Public ? Postulez avec votre compte

* : éléments obligatoires

Civilite*

(Taille maximum : 1Mo – Type de fichier : pdf, doc(x), odt, rtf)

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823.
Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers.
Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles ou vous intégrer dans des annuaires professionnels.
Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Offres d’emploi similaires à Contrôleur territorial (H/F)

CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

Chargé de la gestion des pénalités financières (H/F)

Titulaire, Contractuel | 23/11/2021 | CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

Chargé(e) du recrutement h/f

Contractuel | 23/11/2021 | CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

Instructeur territorial (H/F)

Titulaire, Contractuel | 16/11/2021 | CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE