Directeur de la construction n°1 – Coordonnateur du pôle Construction H/F

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION 11/07/2019   TYPE DE CONTRAT Titulaire, Contractuel
RECRUTEUR EPAURIF   CATÉGORIE A
LIEUX DE TRAVAIL
Ile-De-France
  SALAIRE
Non communiqué

Employeur

L'établissement public d'aménagement universitaire de la région Île-de-France (EPAURIF) a été créé le 1er septembre 20 10 (décret 2010-965) afin de faciliter la mise en oeuvre du plan de rénovation de l'immobilier universitaire parisien.
L’EPAURIF a pour missions notamment :

  • les études utiles à la mise en oeuvre en Île‐de‐France du schéma global d’implantation des activités d’enseignement supérieur, de recherche et des équipements de vie étudiante ;
  • l’accompagnement des établissements d’enseignement supérieur et de recherche pour la réalisation d’opérations immobilières universitaires ;
  • l’accompagnement de ces établissements pour la gestion et la valorisation de leur patrimoine immobilier et pour la préparation éventuelle de la dévolution de ce patrimoine.

Parmi la cinquantaine d’opérations confiées à l'EPAURIF figurent l’extension–rénovation de l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles de Paris (ESPCI), le réaménagement de la caserne Lourcine (CROUS de Paris et université Paris 1 Panthéon Sorbonne), la rénovation de la Tour Wogensky de l’hôpital Necker (université Paris Descartes), le relogement des activités de l'université Sorbonne Nouvelle (Paris 3), la rénovation de Paris‐Dauphine, la construction du nouveau campus d’AgroParisTech et de l’INRA à Saclay et d’autres encore.
L'EPAURIF a par ailleurs développé de nombreux partenariats, notamment avec les CROUS franciliens, l'Atelier parisien d'urbanisme, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Île‐de‐France ou encore le CSTB dans le cadre du développement des démarches opérationnelles en BIM.

Poste

Corps/grade:  Filière technique – catégorie A+
Employeur Etablissement public d’aménagement universitaire de la région Ile-de-France 103 rue Réaumur 75002 PARIS
Poste à pourvoir à compter du 1er septembre 2019
Population concernée : Fonctionnaire / Contractuel

Missions principales de la direction de construction n°1
L’établissement s’organise suivant une logique de projets de nature et de taille variables.
La direction de la construction n°1 a notamment en charge :
- La rénovation du site Necker de la faculté de médecine de l’Université Paris Descartes (Paris 5). Cet ensemble de 22 000 m² SHON abrite des locaux d'enseignement, d'administration, de vie étudiante et de recherche. Le chantier est en phase de levée de réserve. Le budget est de 69 M€. L’établissement
2
est mandataire de Paris 5.
- La rénovation du Centre Jean Sarrailh pour le compte du CROUS de Paris dans le 5e arrondissement de Paris. Le budget est de 24 M€. Les études d’APD sont en cours. L’établissement est mandataire du CROUS de Paris.
- La création de l’Institut de l’autonomie pour le compte de Sorbonne Université. Il s’agit d’une opération de réhabilitation de 1600 m² d’un bâtiment construit dans les années 60.Le budget est de 6,1 M€. Le maitre d’oeuvre sera désigné au cours de l’été 2019. L’établissement intervient comme mandataire de l’université.
- La construction d’un restaurant universitaire sur le campus Pierre et Marie Curie de Sorbonne université. Le projet porte sur la construction d’un restaurant universitaire de 900 rationnaires qui doit venir se glisser sous une barre de laboratoires, en lisière Nord du campus. Le projet est en phase de programmation technique détaillée. Le budget est de 12 M€. L’établissement intervient comme mandataire du CROUS de Paris
- La création d’un Learning-Center pour le compte de l’université Evry-Val-d’Essonne. Ce projet se réalise par extension-rénovation de la bibliothèque universitaire et porte sur environ 8.000 m2 de surface de plancher se partageant en 5000 m2 de neuf et 3.000 m2 de réhabilitation. Le budget affecté est de 24 M€. L’établissement intervient comme mandataire de l’université.
- La rénovation en site occupé d’un bâtiment de 17.000 m2 de l’université d’’Evry-Val-d‘Essonne. Le projet concerne la mise en conformité du bâtiment. Le budget alloué est de l’ordre de 20 M€. Les études de programmation technique détaillée sont en cours. L’établissement intervient comme mandataire de l’université.
- La réhabilitation de l’université Dauphine : le projet porte sur la réhabilitation en site occupé d’un bâtiment de 60.000 m2 avec pour objectif prioritaire sa mise en conformité aux règles de sécurité incendie. Le budget alloué est de 118 M€. Les études d’APD sont en cours. L’établissement est mandataire de l’université.
- La reconstruction de l’ESPCI : le projet porte sur la reconstruction en site occupé de 34.000 m2, en site urbain dense et occupé. L’essentiel du programme concerne des locaux scientifiques de haut niveau. Le projet se déroule en 3 phases : une phase de démolition et d’injection, en cours de réalisation ; deux phase de travaux successives en cours d’appel d’offres. Le budget alloué est de 176 M€. L’établissement intervient dans le cadre d’une offre de concours à l’ESPCI.
- La transformation de deux immeubles anciens situés rue Jacob à Paris en résidence de chercheurs. Le projet est en phase de pré programmation. L’établissement intervient dans le cadre d’une co-maitrise d’ouvrage avec la chancellerie des universités de Paris.
- La restructuration d’un immeuble de 2 600 m2 pour le compte de l’Institut Henri Poincaré. Il s’agit d’un programme mixte portant sur des espaces de recherche en mathématiques et un espace muséal sur le thème des mathématiques. Le budget alloué est de 13,125 M€. Le projet est en appel d’offres. L’établissement intervient comme mandataire de Sorbonne Université.
- La construction des laboratoires Math Stic à Paris 13 (Villetaneuse). Le programme porte sur la construction d’un centre de recherche de 3.400 m2 .Le budget alloué est de 10,945 M€. Une des particularités du projet consiste en la recherche d’une labellisation « matériaux bio-sourcés » et dans un pilotage des études en BIM. Le concours d’architecture est en cours. L’établissement intervient comme mandataire de l’université.
- La rénovation de la galerie des reptiles au Museum national d’histoire naturelle. Le projet porte sur la rénovation de 1 500 m2 d’un immeuble classé accueillant la collection de reptiles de la ménagerie du MNHN. L’opération se déroule en deux temps. Une première opération de rénovation du clos et du couvert, pour un budget de 4M€, dont l’appel d’offres sera lancé à l’automne 2019. Une seconde opération de rénovation intérieure, pour un budget de 8M€, en phase de programmation. L’établissement intervient comme mandataire du Museum.
- La rénovation-extension d’un IUT pour le compte de l’université de Cergy-Pontoise. Le programme porte sur la rénovation de 2 000 m2 de rénovation et 3.700 m2 de construction. Le budget alloué est de 25M€. Le projet est en programmation technique détaillée. L’établissement intervient comme mandataire de l’université.
- D’autres projets seront confiés à la direction en fonction du plan de charge de l’EPAURIF.
II – Activités du poste
Il a pour mission :
- d’accompagner les universités et établissements scientifiques dans la réalisation de leurs projets immobiliers ;
- conduire des opérations immobilières dans leurs différentes composantes techniques, financières et procédurales ;
Les directions de la construction n°1 et n°2 constituent un pôle.
A ce titre, elles veillent à la coordination de leurs plans de charges, harmonisent la gestion de proximité du personnel. Elles sont garantes de la mise en oeuvre des procédures de l’établissement qui les concernent et en propose les évolutions. Elles impulsent la mise en oeuvre des politiques transverses dans leur champ de compétence.
Pour ces missions et l’appui à la gestion des opérations, elles disposent avec la direction du développement et de l’immobilier d’un pôle de gestion commun dont la direction de la construction n°2 assure l’autorité hiérarchique pour le compte des directions techniques.
Le directeur de la construction n°1 encadre une vingtaine de collaborateurs disposant de compétences en ingénierie, architecture, programmation, logistique, gestion immobilière, etc.
Il devra se montrer à l’écoute du monde universitaire, en appréciant le juste positionnement d’un établissement placé sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, en veillant à développer une approche « mandant » fondée sur une offre de service adaptée aux universités et établissements scientifiques.
Il est attendu du directeur de la construction une aisance certaine dans le pilotage de projets complexes au regard des enjeux techniques, calendaires et financiers.
En tant que membre du comité de direction, il veillera à situer son action dans le sens d’un travail d’équipe avec les autres directions et services supports RH, juridiques et financiers, en coordination avec la cellule communication.

Profil

- Expérience de la maîtrise d’ouvrage (notamment en construction et réhabilitation de bâtiment) ;
- Esprit d’équipe, aisance relationnelle, goût prononcé des contacts humains ;
- Sens de la relation partenaire ;
- Adaptabilité et réactivité ;
- Appétences pour les aspects techniques et opérationnels d’opérations complexes.
- Sens de l’organisation et rigueur dans les procédures ;
- Capacité à rendre compte ;
- Qualité rédactionnelle ;
 

Informations employeur

Afficher les informations

Les candidats intéressés sont invités à adresser un curriculum vitae et une lettre de motivation à :
[email protected]
En utilisant obligatoirement dans l’objet du courriel la construction suivante :
« Directeur DC1 – M(me) NOM Prénom»
Renseignements complémentaires possibles auprès du responsable du pôle RH au Tél. : 01 53 10 51 14

POSTULER À L'OFFRE
Directeur de la construction n°1 – Coordonnateur du pôle Construction H/F

Vous avez déjà un CV Emploi Public ? Postulez avec votre compte

* : éléments obligatoires

Civilite*

(Taille maximum : 1Mo – Type de fichier : pdf, doc(x), odt, rtf)