• Accueil
  • Offres d'emploi
  • Ingénieur(e) d’étude en écologie microbienne appliquée aux bioprocédés environnementaux de traitement et de valorisation des déchets H/F

Ingénieur(e) d’étude en écologie microbienne appliquée aux bioprocédés environnementaux de traitement et de valorisation des déchets H/F

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION 20/08/2019   TYPE DE CONTRAT Titulaire, Contractuel
RECRUTEUR IRSTEA   CATÉGORIE A
LIEUX DE TRAVAIL
Hauts-De-Seine
  SALAIRE
Non communiqué

Employeur

Irstea, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l'agriculture, est engagé sur 4 Domaines Scientifiques Stratégiques (DSS) : la bioéconomie et l’économie circulaire, les risques, la gestion adaptative des ressources dans les territoires, la biodiversité. Bien inséré dans le paysage de la recherche française et européenne, il mène ses recherches en appui aux politiques publiques et en partenariat avec les industriels. Il emploie 1 200 personnes réparties sur 9 implantations en France. Certifié ISO 9001, il est également labellisé Carnot et à ce titre, développe une relation forte avec les professionnels et plus généralement les milieux socio-professionnels. A compter du 1er janvier 2020, Irstea poursuivra ses activités de recherche dans le cadre de son rapprochement avec l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

Poste

Ingénieur(e) d’étude en écologie microbienne appliquée aux bioprocédés environnementaux de traitement et de valorisation des déchets H/F

Types de recrutement :
- Mobilité : ouvert aux fonctionnaires appartenant au corps des Ingénieur.es d’étude ou équivalent
Date souhaitée de début : dès que possible
Rémunération brute mensuelle : selon votre corps d’origine et/ ou votre expérience. Cotation RIFSEEP : groupe 3

Au sein du département écotechnologies, vous serez affecté(e) dans l'unité de recherche PROSE (Procédés biotechnologiques au Service de l'Environnement) comportant 21 agents permanents, au sein du centre Irstea d'Antony (92). L'activité de l'unité porte sur la compréhension et l'optimisation du fonctionnement de procédés de biotechnologie environnementale (stations de traitement et de valorisation des eaux usées, stockage et méthanisation de déchets) et sur la conception et l'évaluation de procédés innovants tels que les procédés bioélectrochimiques sur lesquels l'équipe coordonne ou a coordonné plusieurs projets dont un projet "Investissements d'Avenir".
L’UR PROSE développe depuis plusieurs années des méthodologies originales couplant biogéochimie isotopique et biologie moléculaire et plus récemment des approches métaomiques afin d’approfondir notre connaissance du fonctionnement des écosystèmes microbiens complexes impliqués dans les biotechnologies environnementales dans le but d’optimiser la gestion des bioprocédés existants et d’en développer de nouveaux.

Vous serez inséré(e) dans cette dynamique en ayant pour mission de définir et mener des expérimentations en écologie microbienne appliquée aux procédés de biotechnologie environnementale mais également l’analyse et l’exploitation des résultats obtenus par la mise en oeuvre d’outils de biostatistique. Vous travaillerez en étroite collaboration avec les porteurs de projets de l’unité, et notamment avec le responsable du pôle analytique et la responsable de la plate-forme de biologie moléculaire de l’unité. Dans ce cadre, vous aurez à :
- Choisir et adapter les protocoles de préparation et d’analyse des échantillons biologiques issus de procédés de biotechnologie environnementale en vue de leur analyse en biologie moléculaire
- Conduire, en adaptant ou en définissant les conditions expérimentales d’un ensemble de techniques (PCR, qPCR, RT-qPCR, séquençage haut débit, utilisation d'outils bioinformatiques en lien avec l'ingénieur en bioinformatique de l’unité, …)
- Exploiter les données d'écologie moléculaire en lien avec les métadonnées de l'échantillon à l'aide d'outils de biostatistique
- Exploiter et présenter les résultats des analyses, en garantir leur qualité
- Réaliser la veille technique et méthodologique autour des outils de biologie moléculaires et de biostatistique
- Rédiger des rapports d’expérience ou d’étude, des notes techniques
- Transmettre les connaissances acquises.

Profil

Maîtrise :

  • Connaissances en écologie microbienne
  • Connaissances sur les outils biostatistiques utilisés en écologie microbienne
  • Maîtriser les techniques de biologie moléculaire
  • Pratique d’outils de biostatistique
  • Langue anglaise
  • Etre autonome tout en sachant rendre compte et alerter
  • Savoir travailler en équipe et interagir avec plusieurs interlocuteurs aux compétences différentes
  • Etre organisé et persévérant

Informations employeur

Afficher les informations

Inscrivez-vous avant le 15 septembre 2019 sur la plateforme de réception des candidatures en joignant vos CV, lettre de motivation, informations sur votre grade et échelon, à l’adresse suivante :
http://www.irstea.fr/nous-rejoindre/mobilite-et-recrutement-handicap/candidature

M 2019-45-IE-PROSE
Le traitement des dossiers ne se fera que par ce portail de candidatures, ne seront pas prises en compte les candidatures adressées directement au recruteur.

Vous pouvez contacter :

  • Véronique BELLON MAUREL, Directrice du département "ECOTECHNOLOGIES" – [email protected] 04 67 04 63 19
  • Sylvie GILLOT, Directrice adjointe scientifique, département "ECOTECHNOLOGIES" – [email protected]
  • Théodore BOUCHEZ, Directeur de l’Unité de recherche PROSE – [email protected] irstea.fr
  • Laurent MAZEAS, Directeur de recherche en biogéochimie au sein de l’UR PROSE – [email protected]

Vous pouvez également consulter les recrutements en cours à Irstea : Sur www.irstea.fr rubrique "Nous rejoindre"