Médecin coordonnateur à temps non complet (50 %)

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION24/11/2021 TYPE DE CONTRATContractuel, CDD
RECRUTEUREHPAD Au Gré du Vent CATÉGORIEA
LIEUX DE TRAVAIL
Allassac
 SALAIRE
Non communiqué
CODE POSTAL
19240
 VALABLE JUSQU'AU
24/12/2021

Poste

L’EHPAD d’Allassac est un Établissement public autonome, relevant de la Fonction Publique Hospitalière, comptant 80 lits (dont un PASA de 14 places), une chambre d’hébergement temporaire d’urgence et un S.S.I.A.D de 30 places.L’EHPAD d’Allassac recherche un médecin coordonnateur, chargé d’élaborer et mettre en œuvre le projet de soins pour les résidents, en accord avec l’équipe soignante et les intervenants libéraux. Le médecin coordonnateur assure également la coordination avec les prestataires de soins extérieurs et organise la permanence des soins.. MISSIONSConformément à l’article D312-158 du Code de l’action sociale et des familles, sous la responsabilité et l’autorité administratives du Directeur de l’établissement, le médecin coordonnateur qui assure l'encadrement médical de l'équipe soignante :1° Elabore, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins, s'intégrant dans le projet d'établissement, et coordonne et évalue sa mise en œuvre ;2° Donne un avis sur les admissions des personnes à accueillir en veillant notamment à la compatibilité de leur état de santé avec les capacités de soins de l'institution ;3° Préside la commission de coordination gériatrique chargée d'organiser l'intervention de l'ensemble des professionnels salariés et libéraux au sein de l'établissement. Cette commission, dont les missions et la composition sont fixées par arrêté du ministre chargé des personnes âgées, se réunit au minimum une fois par an. Le médecin coordonnateur informe le représentant légal de l'établissement des difficultés dont il a, le cas échéant, connaissance liées au dispositif de permanence des soins prévu aux articles R. 6315-1 à R. 6315-7 du code de la santé publique ;4° Evalue et valide l'état de dépendance des résidents et leurs besoins en soins requis à l'aide du référentiel mentionné au deuxième alinéa du III de l'article 46 de la loi n° 2005-1579 du 19 décembre 2005 de financement de la sécurité sociale pour 2006 ;5° Veille à l'application des bonnes pratiques gériatriques, y compris en cas de risques sanitaires exceptionnels, formule toute recommandation utile dans ce domaine et contribue à l'évaluation de la qualité des soins ;6° Coordonne la réalisation d'une évaluation gériatrique et, dans ce cadre, peut effectuer des propositions diagnostiques et thérapeutiques, médicamenteuses et non médicamenteuses. Il transmet ses conclusions au médecin traitant ou désigné par le patient. L'évaluation gériatrique est réalisée à l'entrée du résident puis en tant que de besoin ;7° Contribue auprès des professionnels de santé exerçant dans l'établissement à la bonne adaptation aux impératifs gériatriques des prescriptions de médicaments et des produits et prestations inscrits sur la liste mentionnée à l' article L. 165-1 du code de la sécurité sociale . Il prend en compte les recommandations de bonnes pratiques existantes en lien, le cas échéant, avec le pharmacien chargé de la gérance de la pharmacie à usage intérieur ou le pharmacien mentionné à l' article L. 5126-6 du code de la santé publique ;8° Contribue à la mise en œuvre d'une politique de formation et participe aux actions d'information des professionnels de santé exerçant dans l'établissement. Il peut également participer à l'encadrement des internes en médecine et des étudiants en médecine, notamment dans le cadre de leur service sanitaire;9° Elabore un dossier type de soins ;10° Coordonne, avec le concours de l'équipe soignante, un rapport annuel d'activité médicale qu'il signe conjointement avec le directeur de l'établissement. Ce rapport retrace notamment les modalités de la prise en charge des soins et l'évolution de l'état de dépendance et de santé des résidents. Il est soumis pour avis à la commission de coordination gériatrique mentionnée au 3° qui peut émettre à cette occasion des recommandations concernant l'amélioration de la prise en charge et de la coordination des soins. Dans ce cas, les recommandations de la commission sont annexées au rapport ;11° Identifie les acteurs de santé du territoire afin de fluidifier le parcours de santé des résidents. A cette fin, il donne un avis sur le contenu et participe à la mise en œuvre de la ou des conventions conclues entre l'établissement et les établissements de santé au titre de la continuité des soins ainsi que sur le contenu et la mise en place, dans l'établissement, d'une organisation adaptée en cas de risques exceptionnels. Il favorise la mise en œuvre des projets de télémédecine ;12° Identifie les risques éventuels pour la santé publique dans les établissements et veille à la mise en œuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la prise en charge de ces risques ;13° Réalise des prescriptions médicales pour les résidents de l'établissement au sein duquel il exerce ses fonctions de coordonnateur en cas de situation d'urgence ou de risques vitaux ainsi que lors de la survenue de risques exceptionnels ou collectifs nécessitant une organisation adaptée des soins, incluant la prescription de vaccins et d'antiviraux dans le cadre du suivi des épidémies de grippe saisonnière en établissement.Il peut intervenir pour tout acte, incluant l'acte de prescription médicamenteuse, lorsque le médecin traitant ou désigné par le patient ou son remplaçant n'est pas en mesure d'assurer une consultation par intervention dans l'établissement, conseil téléphonique ou téléprescription.Les médecins traitants des résidents concernés sont dans tous les cas informés des prescriptions réalisées.14° Élabore, après avoir évalué leurs risques et leurs bénéfices avec le concours de l'équipe médico-sociale, les mesures particulières comprises dans l'annexe au contrat de séjour mentionnée au I de l'article L. 311-4-1.Le médecin-coordonnateur, sous l’autorité du Directeur, accomplira ses missions en lien avec le cadre de santé. Il sera membre de droit du Conseil d’Administration. Il sera invité au Conseil de Vie Sociale. Il participera aux transmissions et réunions de synthèse. Il prendra part à la conception des projets personnalisés des résidents. Il réalisera une évaluation gériatrique standardisée à l’entrée de chaque résident.Le médecin-coordonnateur fournira des conseils techniques aux personnels et participera à leur formation pour un meilleur accompagnement des résidents.. PROFIL RECHERCHÉ- Diplôme d’université de médecin-coordonnateur d’EHPAD ou capacité en gérontologie ou DESC de gériatrie ou DES de gériatrie - Utilisation de l’outil informatique - Connaissance approfondie de la grille AGGIR et de l’outil PATHOS - Capacité de dialogue avec les médecins traitants et avec les médecins des hôpitaux - Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire - Connaissances des recommandations de bonnes pratiques de l’HAS et de l’ANESM. COMPÉTENCES ET QUALITÉS REQUISES// Savoir-faire requis : - Communiquer auprès des équipes, des instances, des représentants professionnels et des publics divers. - Évaluer la qualité des soins et des activités paramédicales à travers la mise en place de démarches, d’outils et d’indicateurs de résultats. - Rédiger et mettre en forme des notes, documents et /ou rapports, relatifs à son domaine de compétences.// Savoir- être requis : - Sens de l’organisation et des responsabilités - Détermination dans les décisions - Qualités relationnelles avec les résidents, personnels et la Direction - Capacité à communiquer et à écouter - Faculté d’adaptation, rigueur méthodologique - Conscience professionnelle. CONTRATModalités de recrutement : CDD évolutif en CDI Poste à pourvoir le 1er janvier 2022 Grade : Praticien hospitalier contractuel Temps de travail : Temps non complet 50%

Profil

Les informations de profil figurent dans le descriptif du poste.

Employeur

Situé au coeur de la cité, l'établissement neuf a ouvert ses portes le 26 mars 2010. Cette situation géographique permet ainsi aux résidents de maintenir un lien social et citoyen. Depuis février 2012, l'EHPAD bénéficie d'un Pôle d'Activités et de Soins Adaptés (PASA) labéllisé pour un accompagnement individualisé . Un SSIAD de 30 places permet la prise en soin de patients à domicile par une équipe de 6 aides-soignants encadrés par une infirmière coordonnatrice.

Offres d’emploi similaires à Médecin coordonnateur à temps non complet (50 %)

VILLE DE TROYES

Conseiller en prévention et sécurité des personnes au travail (H/F)

Titulaire, Contractuel | 26/01/2022 | VILLE DE TROYES

VILLE DE LA CELLE SAINT CLOUD

Assistant(e) de la Commande Publique et des Achats H/F

Titulaire, Contractuel | 25/01/2022 | VILLE DE LA CELLE SAINT CLOUD

VILLE DE GILLY SUR ISERE

Directeur Général des Services (h/f)

Titulaire | 24/01/2022 | VILLE DE GILLY SUR ISERE