Référent-e sécurité sureté – Crous d'Orléans-Tours

  • Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
DATE DE PUBLICATION 17/07/2019   TYPE DE CONTRAT Titulaire
RECRUTEUR CNOUS - CENTRE NATIONAL DES OEUVRES   CATÉGORIE A
LIEUX DE TRAVAIL
ORLEANS
  SALAIRE
Non communiqué

Employeur

Le Crous d’Orléans-Tours, établissement public administratif relevant du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, agit au quotidien pour l’amélioration des conditions de vie matérielle des étudiants par la gestion des aides directes (bourses sur critères sociaux, autres aides financières, accompagnement social) et des aides indirectes (restauration, logement). Le Crous d’Orléans-Tours accompagne la vie étudiante dans les 6 départements de l’académie d’Orléans-Tours : Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et Loiret.
Il est au service de plus de 65 000 étudiants, dont 21 000 boursiers sur critères sociaux.
Doté d’un budget de fonctionnement de 32 M€ (hors bourses sur critères sociaux), le plafond d’emplois de l’établissement s’élève à 410 ETP : fonctionnaires et agents sous contrat de droit public.
Le Crous d’Orléans-Tours dispose de 89 postes de personnels administratifs et de 321 postes de personnels techniques (contractuels ou fonctionnaires). Il sert plus de 1,7 millions d’équivalents repas par an par l’intermédiaire d’un réseau de 36 points de restauration (restaurants universitaires, cafétérias, etc). Il propose plus de 6000 logements étudiants au sein de 37 résidences universitaires. Ses différentes unités de gestion sont réparties dans 7 communes de l’académie : Orléans, Tours, Blois, Bourges, Chartres, Châteauroux et Issoudun.

Le Crous d’Orléans-Tours exerce ses missions d’amélioration des conditions de vie des étudiants dans le cadre d’un partenariat étroit avec les établissements d’enseignement supérieur et les collectivités territoriales.

Domaine d’activité : Opérateur « Vie étudiante »
Missions : Restauration, hébergement, aides financières directes (bourses sur critères sociaux) et aides spécifiques, action sociale (assistantes sociales), actions culturelles.

Poste

Poste de catégorie A

Non ouvert aux contractuels

Poste à pourvoir au 1er /09/septembre 2019

NBI de 25 points

Poste non logé

Localisation du poste : services centraux du Crous – 17, avenue Dauphine - Orléans

 

Positionnement et objectifs du poste :

 Placé-e sous l’autorité du Directeur du Crous, le (la) référent-e sécurité défense sureté a un rôle opérationnel et de liaison auprès des directeurs (-trices) d’unité de gestion (restaurants et résidences universitaires) avec les chefs de service, le Directeur Général et tous les acteurs en charge de la mission « sécurisation enseignement supérieur recherche et innovation » (SESRI) et notamment le service du haut fonctionnaire de défense et de sécurité (SHFDS).

 

Description des missions du poste :


Rôle très opérationnel, en cas de besoin le (la) référent-e sécurité défense sûreté doit pouvoir :

-       Développer les relations avec les partenaires extérieurs (collectivités territoriales, interlocuteurs académiques et départementaux « sécurité », forces de sécurité intérieure,…)

-       Analyser la menace dans son environnement en lien avec les partenaires et identifier les accès possibles, les cheminements, les moyens d’action possibles des agresseurs potentiels

-       Piloter la conception des PPMS (plans particuliers de mise en sûreté face aux risques) en faisant appel à un ou des organismes extérieurs

-       Prononcer un avis au Directeur du CROUS sur la fermeture d’un lieu,

-       Préconiser le cas échéant des mesures conservatoires (gardiennage, système de surveillance, …)

-       Etre l’interface avec les différents services officiels chargés de la sécurité

-       Recueillir et consigner les faits et alertes identifiés par les unités de gestion

-       Accompagner les DUG dans la mise en œuvre d’alertes spécifiques (ex. exercices de confinement) et dans la sensibilisation aux risques

-       Sensibiliser les personnels et les usagers aux risques

-       Concevoir les consignes de sécurité, veiller à leur affichage

-       Organiser événements et conférences destinées à faire connaître aux étudiants les problématiques de défense et de sécurité.

A ce titre, le (la) référent-e doit élaborer un diagnostic de sécurité.

Pour cela, il (elle) exercera son rôle de liaison et disposera d’une visibilité sur les démarches engagées par le CROUS en matière de sureté, et de prévention de la radicalisation en collaboration avec le rectorat, les universités, la préfecture et le Cnous.

En qualité de référent-e, il(elle) est identifié-e comme une personne ressource pour les différents acteurs internes concernés par ce dispositif.

Profil

Compétences techniques
- Maîtriser les outils bureautiques (tableur, traitement de texte, présentation assistée par ordinateur)

- Connaître les outils relatifs à la conduite de projet

- Posséder un fort ancrage dans les dispositifs liés à la sûreté et à la défense

 

Qualités requises

Savoir-faire :

Ø  maîtriser les techniques d’enquête, de contrôle, d’audit et d’analyse des risques,

Ø  Savoir travailler en transversal et en équipe,

Ø  Savoir conduire des projets complexes multi acteurs

Ø  Savoir communiquer et diffuser l’information (écrit et oral)

Ø  Capacité à animer et à s’exprimer en public,

Ø  Savoir classer et organiser les données utiles

Ø  savoir faire preuve d’une réelle capacité d’analyse et de synthèse.

Savoir-être :

Ø  Aisance relationnelle, qualité d’écoute

Ø  Curieux, rigoureux

Ø  Etre autonome et réactif

Ø  Savoir rendre compte et  conseiller